Liens commerciaux
Derniers abonnés
Consultez leurs fiches :

    GUIDE OFFICIEL DES IPRP
    Intervenants Prévention des Risques Professionnels

    Services de Santé au Travail

    SST

    Annuaire des Services de Santé au Travail Services de Santé au Travail
    Services de Santé au Travail
    Intervenants

    Intervenants

    Annuaire des intervenants en prévention des risques professionnels Intervenants
    Intervenants
    Fournisseurs

    Fournisseurs

    Annuaire des fournisseurs en prévention Fournisseurs
    Fournisseurs
    Cet espace se veut être une véritable plaque tournante de la Santé au Travail, que vous soyez Médecin du Travail, Intervenant en Prévention des Risques Professionnels (ergonome, toxicologue, psychologue du travail, hygiéniste...), Entreprise désirant optimiser son analyse des risques ou Fournisseur de matériel de prévention.
    Articles
    Publié le 19/05/2015 par Publication des statistiques du Portage Salarial en France

     

    Le 2 Avril 2015, le gouvernement donnait un cadre légal précis pour le Portage Salarial. Cette nouvelle donne pour le secteur a été saluée par PortéO , société de Portage et membre fondateur du PEPS (le syndicat national des Professionnels de l’Emploi en Portage Salarial) car elle donne un socle juridique stable au Portage Salarial.

     

    Le Portage Salarial, né dans les années 80 en France, a depuis lors souffert d’un manque de reconnaissance et de notoriété comparé à d’autres formes d’emploi : l’étude publiée par l’Observatoire Paritaire du Portage Salarial  (OPPS) contribue à donner plus de visibilité à un secteur dynamique et porteur d’emploi.

     

    PortéO, acteur majeur du Portage Salarial dans 6 départements, salue l’initiative de L’OPPS qui conforte le statut de Salarié Porté comme un statut pérenne, protégé juridiquement et bien encadré. Cette étude permet en effet de donner à ce statut plus de reconnaissance.

     

    L’enquête de l’OPPS vise en effet à mieux connaître les salariés portés, au travers d’une étude quantitative confiée au cabinet Cocedal Conseil fin 2014. Le but de cette étude est de mieux cerner les salariés concernés et de connaître leur profil. Elle a porté sur plus de 200 entreprises de Portage Salarial, dont une majorité (plus de 70%) s’est prêtée au jeu et a répondu à l’appel. C’est le cas de PortéO, qui a contribué à cette étude.

     

    Voici les conclusions de cette étude :

     

    Les domaines d’activité les plus fréquents sont :

    Ø  la formation,

    Ø  l’informatique, l’internet et l’infographie,

    Ø  l’expertise technique,

    Ø  la communication

    Ø  les ressources humaines ;

     

    Statut et rémunération des salariés portés :

    Ø  49 % des salariés portés travaillent aujourd’hui en CDI, et 51 % en CDD;

    Ø  75 % des salariés portés sont des cadres et 25 % des non-cadres;

    Ø  91% des cadres ont un salaire mensuel brut supérieur à 2900€

     

    Profil :

    Ø  42% des portés sont des femmes et 58 % des hommes.

    Ø  53% des salariés portés ont 45 ans et plus.

    Ø  52% des salariés portés ont entre 1 et 3 ans d’ancienneté dans leur entreprise de portage et 37 % plus de 3 ans.

     

    En plus de la gestion administrative, voici les services rendus par les sociétés de Portage Salarial :

    Ø  87 % des sociétés de portage fournissent de la formation.

    Ø  84 % des sociétés de portage fournissent un accompagnement dans le développement de l’activité des portés.

    Ø  65 % des entreprises fournissent une garantie financière et 99 % une assurance professionnelle.

     

    Il ressort de ces chiffres que le statut de Portage Salarial correspond à des profils très éloignés de ceux de l’Intérim ou de l’Entreprise Individuelle : ce statut a su trouver un public bien défini composé en majorité de cadres. C’est un signe de l’attractivité du statut de salarié Porté.

    Cette étude confirme que la réalité du terrain correspond à la représentation mise en avant par les partenaires sociaux lors de la préparation de l’ordonnance du 2 Avril 2015. Elle met aussi en avant la conformité de la majorité des sociétés de Portage Salarial avec les principes de cette ordonnance.

    Publié le 15/05/2015 par PORTEO - Le portage salarial enfin encadré par la loi
    Publication de l’ordonnance n° 2015-380 du 2 avril 2015 relative au portage salarial.

















    Notre partenaire PortéO a largement contribué à l’élaboration de cette ordonnance. Laurent BARRES, PDG du groupe PortéO est également Trésorier et Président de la Commission Financière du Syndicat PEPS. (Syndicat des Professionnels de l'Emploi en Portage Salarial), il a participé activement aux travaux sur la légalisation du Portage Salarial en particulier dans le cadre de son mandat à L’OPPS (Observatoire Paritaire du Portage Salarial)

    Nous vous invitons à lire son communiqué.

    Publié le 28/04/2015 par Les Profils du portage salarial : vous vous reconnaissez ?

    Notre Partenaire PortéO, société de portage salarial, investi depuis de nombreuses années dans les métiers de la prévention des risques professionnels, qualités, hygiènes et sécurité vous propose une présentation du Portage Salarial.


    Autonomie et compétence

    L'intervenant doit avoir une expertise avérée dans un (ou plusieurs) des domaines d'activités du Portage Salarial, être entièrement autonome dans sa prospection commerciale et la conduite de son intervention.

     

    Le portage salarial pour les profils expérimentés et les seniors

    L’allongement de la durée du travail parallèle à l’allongement de la durée de vie incite les profils expérimentés et les seniors à rechercher un cadre adapté pour poursuivre leur activité autrement.

    Les profils de seniors ayant recours au portage salarial peuvent donc être :

    • Un salarié de 50 ans qui recherche une reconversion professionnelle, après un départ volontaire ou après un départ contraint (licenciement, reclassement)
    • Un salarié de 60 ans proche de la retraite qui souhaite continuer à travailler plus librement mais en continuant à cotiser par le biais du portage salarial pour compléter sa retraite prochaine
    • Un salarié de plus de 60 ans, déjà à la retraite mais qui souhaite continuer à percevoir des revenus réguliers dans un cadre salarié protecteur

     

    Le portage salarial pour les femmes

    Le portage salarial séduit de plus en plus de femmes ayant des expertises particulières dans les métiers du portage.

    Comme les autres portés, nombre d’entre elles font le choix de ce statut pour répondre à un besoin d’autonomie et de souplesse dans l’organisation de leur travail.

    Etant plus contraintes que la plupart de leurs collègues masculins par les impératifs de la vie familiale, le portage salarial leur permet d’assurer la sécurité du salariat en conservant leur indépendance.

    Les sociétés de portage salarial voient leur effectif de consultants se féminiser progressivement et intègrent à leurs méthodes de travail les demandes de leurs consultantes.

     

    Le portage salarial pour les jeunes diplômés

    Toutes les récentes études démontrent l’importance qu’accordent les jeunes diplômés à deux paramètres pour choisir leur travail : l’indépendance et les conditions de travail.

    Les jeunes diplômés ont conscience du fait qu’au cours de leur vie leur parcours professionnel ne se limitera pas à une seule entreprise.

    Certains vont jusqu’à s’écarter du monde du salariat classique pour créer leur propre activité.
    Ils peuvent alors devenir créateur d’entreprise, auto-entrepreneur mais acceptent alors de renoncer à la sécurité sociale et fiscale du salariat.

    A mi-chemin, le portage salarial leur permet de conserver leur indépendance, d’être à l’origine de leurs revenus, tout en conservant la protection avantageuse du statut salarié : couverture médicale, allocation chômage, etc…

     

    Profils concernés :

    Créateur d'entreprise (voulant valider son projet sans risque et monter graduellement en puissance jusqu'au chiffre d'affaires permettant de couvrir les frais de gestion de sa propre structure juridique)

    Cadre en activité (rémunération complémentaire ou test d'un nouvel employeur)

    Consultant (souhaitant se libérer des contraintes administratives, comptables et fiscales pour se consacrer exclusivement à son métier)

    Jeune diplômé (pour décrocher une première expérience)

    Cadre en recherche d'emploi (maintien des droits ASSEDIC et prolongation de la durée d'indemnisation)

    Senior retraité, préretraité (souhaitant garder une activité réduite et un revenu complémentaire)

    Publié le 22/04/2014 par " Le Présentéisme ", une autre face de l'épuisement professionnel
    Le bimestriel du réseau Anact-Aract pour l'amélioration des condtions de travail relève un nouveau phénomène qu'il faut défricher, comprendre et réfélchir" : le PRESENTEISME.

    Comprenez par là un dépassement de ses horraires de travail en permanence, un travail en soir et le week-end, une absence de congès, des venues au travail même malade...
    La présence excessive au travail est un symptôme de dysfonctionnements qu'il faut apprendre à décrypter, d'autant qu'il est significatif de dysfonctionnements dans l'entreprise et envoie un message sur l'organisation du travail.

     Enjeux
    Points d'attention
    Actions
     La présence en bonne santé des salariés :
    définir les critères
    -  Maladies
    - Temps hors des heures
    - Comptes épargne-temps
    - RTT nonprises
    - Pas de récupération
    -  Vérifier le temps de présence des salariés
    - Limitation des heures de présence
    - Vérifier les caractéristiques légales (amplitude, prise de repos..)
     Impact sur la performance :
    décrypter des signes
    - Mauvase qualité des pièces/service
    -Erreurs diverses
    - Retards
    - Atteintes à l'image de marque de l'entreprise
     - Améliorer les conditions de travail
    - Analyser les postes et flux
    - Réfléchir sur les objectifs et les modes de prescription du travail
    - Réfléchir à l'organisation du travail et l'adapter à la charge de travail
     Gestion des effectifs et régulation de la charge de travail :
    mieux prévenir
    -  Travail dans l'urgence
    - Empiétement du temps de travail sur les temps hors travail
    - Heures supplémentaires
    - Equilibre effectif/charge de travail
    - Réflexon stratégique
    - Organisation de débats
    - Fixation de règle
    - Séparation des temps
    - Gérer le télétravail